10#Miyajima : Notre séjour sur l’un des trois plus beaux sites du Japon

miyajima-torii-japon-shintoisme-sanctuaire

Classé comme l’un des trois plus beaux sites du Japon, l’île sacré de l’archipel fut sans conteste, l’un de mes plus gros coup de cœur lors de notre premier voyage. Une nature sauvage et préservée, des paysages à couper le souffle, des temples et sanctuaires époustouflants : Bienvenu sur l’île surnommée « Le petit Japon » !

Un paysage saisissant

Avec un départ à 8h20 de Kobe en shinkansen, nous sommes arrivés sur l’île aux alentours de midi, sous un temps plutôt maussade mais étonnement doux.
Nous ne nous étions pas vraiment renseignés sur l’île avant d’arriver, désireux de garder l’effet de surprise, et de découvrir l’île avec nos propres yeux. La seule image que j’en avait, c’était ce Torii surplombant la mer, véritable symbole de Miyajima.

miyajima-torii-japon-shintoisme-sanctuairemiyajima-torii-japon-shintoisme-sanctuaire

Fascinés, nous nous sommes assis sur un banc, accompagnés de quelques daims qui essayaient farouchement de fouiller dans mon sac, pour admirer la beauté du paysage;  Et nous avons eu la chance d’assister à un cortège de mariage traditionnel.

Quant à l’incontournable sanctuaire d’Itsukushima, il était, à cette heure là, blindé de monde. Nous avons donc préféré commencer par une petite visite de l’île et de la vieille ville.

miyajima-torii-japon-shintoisme-sanctuairemiyajima-torii-japon-shintoisme-sanctuaire

Randonnée sur le mont Misen

C’est en suivant les indications pour accéder au Mont Misen que nous sommes tombé sur un petit ruisseau bordé d’une végétation luxuriante et ô combien apaisante. Seulement accompagnés du chant des oiseaux, nous avons flâné le temps de quelques instants en crapahutant le long des petits rochers, des étoiles plein les yeux. Le lieu n’est pas à proprement parlé sur le parcours, nous sommes tombé dessus un peu par hasard, en nous aventurant sous l’un des ponts y accédant, mais ce fut une bien belle découverte.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Comme il nous fallait minimum deux heures pour gravir le mont Misen et que j’avais une flemme monumentale, j’ai pris mon courage à deux mains et accepter de prendre le téléphérique pour faire une partie du chemin. Sauf que ce ne fut non pas un téléphérique, mais bien deux qu’il nous fallu prendre pour arriver en haut. Moi qui ai un vertige monstre, autant vous dire que je n’étais pas ravie ! Heureusement, le trajet fut relativement court, et le paysage sous nos yeux en valait bien le détour.

Si vous empruntez comme nous les téléphériques, sachez que les derniers retours se font à 17h00 (Sauf en Aout et pour la Golden Week où le dernier sera à 18h00), et qu’entre le téléphérique et le sommet de la montagne, il vous faudra tout de même compter 30 minutes d’ascension.

perles de lyne miyajima hiroshima-15
perles de lyne miyajima hiroshima-25

L’ascension du mont

perles de lyne miyajima hiroshima-28
Le pavillon Reikado

Lors de notre éprouvante ascension, nous avons croisé la route du pavillon Reikado. Le feu sacré qu’utilisa Kobo Daishi lors de son entraînement religieux continu d’y brûler 1200 ans plus tard. On dit que l’eau chauffé avec ce feu, le « Kiezu no Hi », soigne toutes les maladies. C’est d’ailleurs le même feu qui a servit à allumer la flamme de la paix au parc mémorial de Hiroshima.

La montagne abrite différents lieux spirituels que nous n’avons malheureusement pas tous aperçus. Mais elle offre tellement de surprises que nous avons pris énormément de plaisir à la gravir.
Le long de votre ascension, en plus de la végétation luxuriante, vous apercevrez quelques statuettes bouddhistes dissimulées ici et là, d’énormes rochers aux formes étranges et si vous avez plus de chance que nous, un petit Tanuki !

perles de lyne miyajima hiroshima-27

perles de lyne miyajima hiroshima-29

perles de lyne miyajima hiroshima-31

Après plusieurs minutes de marches, et quelques 535 mètres de hauteur, nous arrivions enfin au sommet.

L’ambiance des lieux nous a laissé l’impression d’être seuls au monde, malgré les quelques badaud silencieux qui flânaient ici et là, aussi émerveillés que nous face à la beauté du paysage. La brume nous a malheureusement caché les montagnes de l’île de Shikoku mais la vue reste malgré tout sublime.

perles de lyne miyajima hiroshima-26

 Le Miyajima Seaside Hôtel

Encore un peu sonnés par cette journée, nous nous sommes finalement rendu à l’hôtel que la mère de Maxime avait réservé pour nous.

Le Miyajima Seaside Hôtel est un hôtel traditionnel 3 étoiles en bordure de mer mais assez excentré du reste de la ville. Des navettes gratuites à la demande vous permettront de vous déplacer régulièrement, et ce, quand vous le désirerez, sachant que la dernière navette se fait aux alentours de 21 heure si mes souvenirs sont exact. N’hésitez de toute façon pas à leur poser la question , le personnel est plus qu’accueillant et parle un anglais courant. Ils feront leur maximum pour vous aider et apporteront beaucoup de soin à vous satisfaire.

Le repas excellent et copieux, nous fut servis en salle par une charmante dame d’une gentillesse extrême. Ce fut l’occasion pour nous de gouter aux huitres chaude et d’en garder un souvenir un peu mitigé..

Comptez 14,000 Yen pour deux dans une chambre standard,
l’équivalent de 110€ par nuit.

miyajima_seaside_hotelhatsukaichi_city1

Ce diaporama nécessite JavaScript.

A la nuit tombée, vers 20h30, une navette nous a gentiment déposé à la gare pour que nous puissions admirer les lieux de nuit.
Avec la marée basse, nous avons pu nous approcher du torii qui est incroyablement énorme. Nous nous sommes senti tout petit à côté de lui et j’ai même dû me mettre sur la pointe des pieds pour pouvoir coincer une pièce et ainsi faire comme des milliers de personnes avant nous.

A 7heures, nous étions frais comme des gardons (C’est vite dit…) et nous attrapions la navette de 8heures pour accéder à la ville.
Une fois à la gare, nous étions presque seuls au monde. Les premiers touristes n’étaient pas encore arrivés et à part quelques écoliers qui gambadaient joyeusement vers les écoles, tout était relativement silencieux.

C’était le moment parfait pour visiter le point fort de l’île:

Le Sanctuaire Itsukushima

Construit en 593 puis reconstruit en 1168, il s’étend sur 280 mètres et est composé de 37 bâtiments internes et de 19 externes.
Pourquoi a t’il été construit sur l’eau ? Personne ne le sait réellement mais les fabulations ne manquent pas. En tout les cas, à cause de sa construction en mer et des fréquents intempéries, le sanctuaire nécessite un entretien constant et minutieux afin que sa beauté et son rouge vermillon envoutant ne faiblissent jamais.

Chanceux, nous avons profité du silence des lieux, accompagnés seulement des cris des oiseaux et de la brise délicate du vent.
perles de lyne miyajima hiroshima-48perles de lyne miyajima hiroshima-46perles de lyne miyajima hiroshima-47

Sanctuaire Itsukushima
Prix d’entrée: 500¥
♥♥♥♥

Également des incontournables de l’île de Miyajima, vous ne pourrez pas passer à côté du Pavillon aux 1000 tatamis et de la pagode à 5 étages.

La construction du sanctuaire de Toyokuni, appelé le Pavillon aux 1000 tatamis, a été ordonné en 1587 et était à l’origine dédié au Shogun Hideyoshi, l’un des 3 unificateurs du Japon au 16eme siècle. A sa mort, 11 ans plus tard, les travaux ont été interrompus, d’où son état inachevé.
De nuit, le sanctuaire est passablement effrayant à cause des éclairages qui lui procure une allure un brin fantomatique.

perles de lyne miyajima hiroshima-12perles de lyne miyajima hiroshima-13

La pagode, elle, a été construite en 1407 et est dédiée au bouddha de la guérison. Elle mesure 27.6 mètres et résiste aux oscillations provoquées par les séismes et les typhons.

Notre séjour de deux jours sur l’île de Miyajima restera, à ne pas en douter, l’un de nos meilleurs souvenirs du Japon. Si vous avez prévu cette destination à votre prochain voyage au Japon, nous espérons que vous passerez un séjour aussi inoubliable que le notre. N’hésitez pas à nous partagez vos impressions, bonnes ou mauvaises et merci de nous avoir lu jusque là !
A bientôt !

japon fev 2015-387-2

1#Kobe : Musée du Seisme et Harborland
2#Sannomiya : Tour de Kobe et ballade en bateau
3#Kobe : Oji-Zoo et Ikuta-Jinja
4#Kyoto : Fushimi-Inari et le Ginkakuji
5#Osaka : Aquarium Kaiyukan (En construction)
6#Himeji : Son légendaire château
7#Osaka : Nous avons testé le bar à chats
8#Kotohira : Le temple au 1368 marches
9#Nara : Todai-Ji et visite du parc (En construction)
10#Miyajima : Notre séjour sur l’un des trois plus beaux sites du Japon
11#Hiroshima : Parc du mémorial de la paix
12#Osaka : Universal Studio (En construction)
13#Tokyo : Shibuya et le musée du Gundam (En construction)
14#Tokyo : Sanctuaire Senso-ji (En construction)

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s